Skip to Content

Cucujide dentelé des grains

Imprimer

Cucujide dentelé des grains

Comment puis-je reconnaître le cucujide dentelé des grains?

Le cucujide dentelé des grains est l’un des parasites les plus répandus dans l’ensemble des produits entreposés. Ce coléoptère élancé et aplati d’un brun rouge mesure de 2 à 3 mm (1/10 po) de longueur et tient son nom de la présence de six protubérances semblables à des dents sur son thorax (section centrale). Il existe de nombreux autres insectes nuisibles pour les produits entreposés qui ressemblent beaucoup au cucujide dentelé des grains et dont le cycle biologique et l’habitat sont très semblables. Pour cette raison, cette alerte aux parasites regroupe les parasites des produits entreposés sous le terme « cucujide des grains ».

Les cucujides des grains causent-ils des dommages?

Oui. Du point de vue des fabricants de produits alimentaires, comme la farine, le riz, les céréales, le sucre, les macaronis, les viandes séchées, le café et le tabac, la présence de cucujides dentelés rend ces produits impropres et invendables. De plus, une infestation créera des conditions favorables à la croissance de moisissures destructrices. Dans la maison, une infestation incontrôlée peut se répandre à d’autres aliments emballés et dans les débris alimentaires sur les tablettes.

Les cucujides des grains présentent-ils un danger pour les humains?

Non. La présence de cucujides des grains ne pose pas de risque pour la santé.

Quelle est la période la plus propice pour voir des cucujides des grains?

Les cucujides des grains préfèrent les températures élevées et l’humidité abondante; ils sont donc plus actifs durant les mois d’été.

Où se cachent les cucujides des grains?

Parce qu’ils infestent une vaste gamme de produits d’origine végétale et animale, les cucujides des grains peuvent provenir de l’emplacement de fabrication, d’entreposage ou de vente au détail.

Quelles sont leurs habitudes de reproduction? Est-ce que les cucujides des grains se multiplient rapidement?

La femelle cucujide pond entre 45 et 285 œufs par année, soit en une seule fois ou en plusieurs fois. Les œufs éclosent après trois à dix jours et arrivent à maturité après environ 50 jours. Puisqu’un cucujide adulte peut vivre jusqu’à trois ans dans des conditions idéales, une infestation peut se compter par centaines de milliers.

Les conditions météorologiques peuvent-elles influer sur l’ampleur d’une infestation de cucujides des grains?

Oui. Dans les conditions idéales d’humidité et de chaleur, la reproduction s’accroît considérablement.

Puis-je faire quelque chose pour éviter une infestation de cucujides des grains?

Oui. Une inspection régulière des produits entreposés et l’élimination immédiate des sources soupçonnées d’aliments infestés, en plus de bonnes méthodes d’entretien ménager, réduiront au minimum l’incidence d’une infestation de cucujides des grains. Une ventilation adéquate des produits alimentaires secs est essentielle pour réduire les conditions humides favorables à la croissance d’une infestation de cucujides des grains.

Si ma propriété est infestée de cucujides des grains, que puis-je faire pour les éliminer?

Votre centre local de services et de produits de gestion parasitaire Regionex Extermination dispose de produits et de trousses spécialement conçus pour la gestion des cucujides des grains. En raison de la capacité de ces insectes de se reproduire rapidement, et de leur proximité aux aliments et aux surfaces de préparation des aliments, une seule méthode de gestion pourrait être inefficace et un programme intégré mené par un professionnel de la gestion parasitaire sera nécessaire.

N’oubliez pas que tous les pesticides peuvent être nocifs s’ils sont mal utilisés. Suivez bien le mode d’emploi sur l’étiquette.

Puces

Imprimer

Puces

Comment puis-je reconnaître la puce?

Les puces sont un parasite externe commun chez l’homme, les animaux et les oiseaux. Ces petits insectes sans ailes, bruns ou brun-noir sont munis de pattes trapues leur servant à sauter et à ramper et mesurent entre 1 et 4 mm (1/8 po).

Où se cachent les puces?

Les puces sont des parasites qui se nourrissent de sang. On les trouve sur leur hôte (chien, chat, homme, etc.) et elles tombent dans les fissures lorsqu’elles ont fini de se nourrir.

Les puces présentent-elles un danger pour les humains?

Oui. En raison de leur nombre et de leur distribution dans le monde, les puces sont un risque sérieux pour la santé. On sait qu’elles transmettent des maladies, notamment la peste bubonique, qui est transmise aux humains par les puces qui vivent sur les rats. Puisque la réaction à une morsure de puce est de nature allergique, la démangeaison peut être intense. Le fait de se gratter peut causer des infections secondaires, particulièrement chez les enfants. La présence d’une infestation de puces ne doit pas être tolérée.

Pourquoi les puces piquent-elles?

Les puces se nourrissent de sang et sont attirées par la chaleur corporelle et le dioxyde de carbone émis par leur hôte. Dans le cas des humains, les piqûres de puces peuvent être nombreuses parce qu’elles sont souvent interrompues lorsqu’elles s’alimentent.

Qu’est-ce qui cause une infestation de puces?

Les puces se déplacent d’un hôte à l’autre, par conséquent, votre animal domestique ou vous-même pouvez devenir un hôte, même après une brève rencontre. Les animaux errants qui dorment dans les entrées ou les appuis de fenêtre peuvent être à l’origine d’une infestation. Une fois qu’elles entrent dans la maison, les puces se propagent rapidement.

Quelles sont leurs habitudes de reproduction? Est-ce qu’elles se multiplient rapidement?

La puce femelle pond plusieurs centaines d’œufs au cours de sa vie. Les œufs sont pondus librement sur l’hôte, puis tombent ou sont secoués sur les planchers, les tapis, la literie ou autres endroits protégés. Les œufs éclosent après environ 10 jours et les puces arrivent à maturité après un à trois mois. Une infestation de puces peut se compter par milliers.

Est-ce que les puces meurent par temps froid?

Oui. À l’extérieur, les infestations disparaissent. Toutefois, lorsqu’elles sont installées à l’intérieur de la maison, les puces sont actives durant toute l’année.

Puis-je faire quelque chose pour éviter une infestation de puces?

Oui. L’utilisation d’un shampoing de qualité contre les puces sur votre animal domestique pendant la saison de pointe d’été contribuera à prévenir une infestation.

Si ma propriété est infestée de puces, que puis-je faire pour les éliminer?

Votre centre local de services et produits de gestion parasitaire Regionex Extermination dispose de produits et de trousses spécialement formulés pour la gestion des puces, notamment des shampoings. Veuillez user d’une grande prudence lorsque vous appliquez les traitements aux animaux. La gestion des puces peut être un projet difficile et prendre beaucoup de temps. Pour obtenir des résultats rapides et efficaces, communiquez avec un gestionnaire parasitaire.

N’oubliez pas que tous les pesticides peuvent être nocifs s’ils sont mal utilisés. Suivez bien le mode d’emploi sur l’étiquette.

Perce-oreilles (forficules)

Imprimer

Perce-oreilles (forficules)

Comment puisje reconnaître le perce-oreille?

L’espèce de perce-oreilles la plus répandue au Canada est le perce-oreille européen. Il est facilement reconnaissable grâce à ses appendices en forme de pince à la base de l’abdomen. Son corps plat et allongé mesure entre 12 et 26 mm (1/2 po à 3/4 po). L’insecte mâle est plus grand que l’insecte femelle. Le perce-oreille est de couleur brun-rouge à brun foncé.

Les perce-oreilles causent-ils des dommages?

Oui. À l’extérieur, les perce-oreilles sont une véritable menace pour les plantes, puisqu’ils s’alimentent des racines des fleurs, des légumes et des arbustes. À l’intérieur, ils sont plutôt nuisibles et finiront éventuellement par disparaître.

Quelle est la période la plus propice pour voir des perce-oreilles?

Durant les mois chauds d’été, particulière en juin, juillet et août.

À quelle moment de la journée voiton généralement des perce-oreilles?

Les perce-oreilles sont nocturnes et sont actifs surtout pendant la nuit.

Où se cachent les perce-oreilles?

Les perce-oreilles préfèrent un habitat sombre et humide, sous les roches, les planches, les trottoirs et les débris. Dans la maison, ils rampent sous les tapis, les coussins, les plinthes et dans les crevasses sombres et humides, particulièrement au sous-sol.

Les perce-oreilles présentent-ils un danger pour les humains?

Non. Leurs pinces peuvent sembler dangereuses, mais elles ne peuvent infliger qu’un léger pincement. Ces pinces sont un instrument de défense et de séduction et ne peuvent blesser l’humain.

Quelles sont leurs habitudes de reproduction? Estce qu’ils se multiplient rapidement?

La femelle perce-oreille pond des couvées de 300 œufs, deux fois l’an, lesquelles mettent environ trois mois à éclore. Les œufs sont pondus en petits groupes, deux ou trois pouces sous la surface du sol. La femelle garde les œufs et les petits nouvellement sortis de l’œuf jusqu’à la première mue, lorsqu’ils quittent le nid. Puisque les perce-oreilles se multiplient assez rapidement, une infestation peut se compter par milliers.

Estce que les perce-oreilles meurent par temps froid?

Non. Les perce-oreilles hibernent durant l’hiver, soit comme adultes ou dans l’œuf, et parfois dans un tunnel qui peut aller jusqu’à six pieds sous la surface de la terre, pour échapper au froid. Par conséquent, si l’on ignore un problème de perce-oreilles, les insectes reviendront en plus grand nombre la saison suivante.

Les conditions météorologiques peuvent-elles influer sur l’ampleur d’une infestation de perce-oreilles?

Oui. Puisqu’ils préfèrent l’humidité, un printemps humide favorisera un plus grand nombre de perce-oreilles à l’extérieur. Par conséquent, si les mois d’été sont secs, les perce-oreilles pénétreront dans les maisons et les immeubles à la recherche d’humidité.

Puisje faire quelque chose pour éviter une infestation de perce-oreilles sur ma propriété?

Oui. Puisque les perce-oreilles aiment les endroits humides et sombres, tentez d’éliminer les débris sur votre propriété, comme les résidus de gazon, le paillis et les tas de bois.

Si ma propriété est infestée de perce-oreilles, que puisje faire pour les éliminer?

Votre centre local de services et de produits de gestion parasitaire Regionex Extermination dispose de produits et de trousses spécialement conçu pour la gestion des perce-oreilles. En raison de la nature des perce-oreilles, la gestion peut être difficile et il est conseillé de consulter un professionnel de la gestion parasitaire pour obtenir de bons résultats.

N’oubliez pas que tous les pesticides peuvent être nocifs s’ils sont mal utilisés. Suivez bien le mode d’emploi sur l’étiquette.

Blattes (coquerelles)

Imprimer

Blattes (coquerelles)

Comment puis-je reconnaître la blatte?

La blatte germanique est l’espèce de blatte la plus courante au Canada. Son corps ovale aplati, muni de longues pattes épineuses, mesure 15 mm (3/4 po) à maturité. Le mâle et la femelle ont des ailes. Ils sont de couleur brun pâle et deux rayures brun foncé traversent leur thorax (section centrale) dans le sens de la longueur.

Les blattes causent-elles des dommages?

Non. La présence de blattes n’est pas généralement associée à des dommages aux immeubles ou aux végétaux.

Les blattes présentent-elles un danger pour les humains?

Oui. Les blattes arrivent en deuxième place après les mouches domestiques pour ce qui est de propager des maladies. En raison de leurs déplacements dans divers habitats, y compris les monticules de débris et les égouts, elles sont capables de transmettre des maladies à l’homme, notamment la bactérie Salmonella (empoisonnement alimentaire), la polio et de nombreuses formes de virus.

Qu’est-ce qui attirent les blattes?

Les blattes sont attirées par la nourriture, l’eau, la chaleur et un abri. Elles peuvent manger n’importe quoi et elles sont particulièrement attirées par les féculents.

Quelle est la période la plus propice pour voir des blattes?

Les blattes sont actives durant toute l’année.

À quel moment voit-on généralement des blattes?

Les blattes sont nocturnes et sont actives surtout pendant la nuit. Une lumière soudaine les fera se précipiter à l’abri.

Les blattes sont-elles synonymes de malpropreté?

Non. Elles peuvent être présentes dans les conditions les plus propres, s’il y a de la nourriture et de la chaleur. C’est pour cette raison qu’elles sont un problème important dans les hôpitaux, les hôtels, les restaurants, les boulangeries, les boucheries, les résidences à logements multiples et les maisons. Elles peuvent se cacher près des éviers, derrière les cuisinières et les réfrigérateurs, dans les drains et dans les fissures.

Quelles sont leurs habitudes de reproduction? Est-ce qu’elles se multiplient rapidement?

La blatte femelle transporte une oothèque contenant environ 40 œufs qu’elle dépose avant l’éclosion. La phase de développement de l’œuf à l’adulte prend de trois à quatre mois et les blattes vivent jusqu’à un an. La femelle peut produire jusqu’à huit oothèques au cours de sa vie. Une infestation de blattes peut se compter par milliers.

Est-ce que les blattes meurent par temps froid?

Non. Ces insectes robustes et très adaptables sont principalement des parasites intérieurs et les infestations ne subissent pas l’effet de la température extérieure.

Que puis-je faire pour éviter une infestation de blattes?

Bien qu’on ne puisse pas faire grand-chose pour éviter une infestation, de bonnes pratiques sanitaires et l’élimination de la nourriture accessible sont des façons de réduire au minimum la portée d’une infestation. L’examen minutieux des produits ou des emballages qui entrent dans la maison peut aider à empêcher les blattes de s’établir dans votre immeuble.

Si ma propriété est infestée par des blattes, que puis-je faire pour les éliminer?

L’élimination des blattes est un projet difficile qui demande beaucoup de temps. Votre centre local de services et produits de gestion parasitaire Regionex Extermination dispose de plusieurs produits conçus pour la gestion des parasites comme la blatte. En raison de la nature des blattes, leur gestion est un processus qui nécessite une connaissance approfondie des produits et il pourrait être nécessaire de consulter un professionnel pour éliminer complètement les insectes.

N’oubliez pas que tous les pesticides peuvent être nocifs s’ils sont mal utilisés. Suivez bien le mode d’emploi sur l’étiquette.

Punaises de lit

Imprimer

Punaises de lit

Elles sont de retour!

Bien qu’elles aient pratiquement disparues au début des années 50, les punaises de lit sont de retour dans la plupart des grandes villes de la planète. Des infestations de punaises de lit ont été signalées dans les maisons, dans les immeubles à logements ainsi que dans les hôtels, motels, établissements de santé, abris, résidences étudiantes et résidences pour personnes âgées, etc.

Qu’estce qui cause la propagation des punaises de lit?

  • De plus grands déplacements des personnes (déménagement, tourisme)
  • L’utilisation d’objets usagés (vente et échange de meubles et de vêtements usagés).
  •  L’absence de connaissance sur les punaises de lit a entraîné la mise en œuvre de méthodes d’extermination inefficaces.

À quoi ressemblent les punaises de lit?

Le nom scientifique des punaises de lit est Cimex lectularius. La punaise de lit est un insecte plat, de forme ovale, brunâtre et sans aile, qui mesure environ 4 à 7 mm de long. La femelle est plus ronde et le mâle plus allongé.

Comment s’alimentent les punaises de lit?

Les punaises de lit s’alimentent la nuit, exclusivement de sang humain. Elles se nourrissent tous les 3 à 7 jours. Elles sont attirées par les vibrations, la chaleur, les odeurs et le dioxyde de carbone (C02) émis par les humains. Au début d’une infestation, les punaises de lit s’alimentent habituellement sur une seule personne dans la maison.

Quel est le cycle de vie d’une punaise de lit?

La femelle adulte peut pondre de 2 à 5 œufs par jour et un total de 300 à 500 œufs au cours de sa vie. Il y a trois principaux stades de développement dans le cycle de vie d’une punaise de lit :

  • L’œuf : blanc, d’un millimètre de long, il éclot après 10 à 14 jours. Les œufs sont déposés en grappe à divers endroits (dans les fentes et les fissures, à l’intérieur des murs, etc.).
  • La nymphe : ressemble à l’insecte adulte mais en plus petit. Comme les adultes, les nymphes se nourrissent de sang, mais elles sont plus vulnérables si elles ne s’alimentent pas. Les nymphes deviennent des adultes après environ un mois.
  • L’adulte : l’adulte vit environ cinq mois, s’il se nourrit régulièrement. Toutefois, les adultes peuvent survivre jusqu’à un an en état dormant s’ils ne s’alimentent pas.

Comment se déplacent les punaises de lit?

Les punaises de lit sont souvent transportées d’un endroit à l’autre dans les objets dans lesquels elles se cachent. Ces objets qui deviennent leur moyen de transport sont notamment des sacs, des valises, des sacs à dos, des vêtements, des matelas, du mobilier, de la literie, des ordinateurs portables, ou même des chaises berçantes. Les punaises de lit n’ont pas d’ailes et se déplacent donc uniquement avec leurs pattes. C’est pour cette raison qu’en règle générale elles ne s’éloignent pas des lits. Si elles sont très nombreuses, certaines punaises de lit se déplaceront dans d’autres pièces sur leurs pattes (le salon, par exemple), ou même vers d’autres appartements adjacents.

Où vivent-elles?

Particulièrement dans les chambres à coucher, où elles se nourrissent du sang des personnes endormies. Les punaises de lit évitent la lumière et se cachent surtout aux endroits suivants :

  • le long des coutures de matelas;
  • dans les sommiers et les cadres de lit;
  • dans les fentes et les crevasses des murs, des planchers et du mobilier;
  • derrière les tableaux sur les murs;
  • le long des plinthes;
  • dans les prises de courant.

Elles peuvent aussi vivre dans n’importe quel objet qui leur fourni un espace sombre et étroit où elles peuvent se cacher facilement. Une fente dans laquelle on peut insérer le bout d’une carte de crédit peut cacher des punaises de lit.

Comment pouvons-nous les détecter?

Le premier indice de la présence de punaises de lit dans une maison provient de morsures sur la peau. Les punaises de lit mordent surtout les bras, mais toutes les parties du corps exposées durant la nuit peuvent être mordues. Les morsures ou lésions sont souvent regroupées par trois ou quatre et ressemblent à des piqûres de moustique. Elles disparaissent après deux semaines. Les morsures de punaises de lit peuvent causer des démangeaisons intenses. Des crèmes et des médicaments contre les allergies peuvent atténuer les démangeaisons. Les lésions causées par le grattage peuvent entraîner des infections de la peau et laisser des cicatrices.

Quels sont les autres problèmes de santé qu’elles peuvent occasionner?

Troubles du sommeil

La démangeaison causée par les morsures répétées durant la nuit peut causer des troubles du sommeil, de la fatigue et de l’anxiété, et réduire considérablement la qualité de vie des gens qui sont victimes d’une infestation de punaises de lit.

Isolement social

Les personnes aux prises avec une infestation de punaises de lit peuvent avoir honte et s’isoler socialement. Par conséquent, elles pourraient hésiter à parler à des personnes qui pourraient les aider à régler le problème, retardant ainsi des interventions nécessaires, ce qui donne le temps aux punaises de lit de se propager davantage.

Méthodes de prévention

  • Informez-vous davantage sur les punaises de lit afin de pouvoir les détecter plus facilement :
  • Surveillez la présence de morsures sur la peau, de tâches noires le long des piqûres de matelas, et de sang sur les draps et les oreillers.
  • Informez le propriétaire ou la personne chargée de la gestion parasitaire de la présence de punaises de lit le plus rapidement possible.
  • Passez régulièrement l’aspirateur dans toutes les pièces, sur les matelas et les sommiers, particulièrement le long des piqûres, des plis et des cadres de lit.
  • Dans la mesure du possible, évitez les tapis, la moquette et le papier peint, puisque les punaises de lit peuvent s’y cacher facilement.
  • Enlevez le fouillis (objets et mobilier) des appartements et des zones communes.

Quelles sont les méthodes de gestion parasitaires les plus efficaces?

On a expérimenté plusieurs méthodes pour éliminer les punaises de lit. La solution souvent considérée est l’application d’insecticides, laquelle devrait être effectuée uniquement par des gestionnaires parasitaires compétents afin de réduire au minimum les effets possibles sur la santé. Dans tous les cas, la participation de toutes les personnes touchées par l’infestation (les occupants de l’immeuble et les propriétaires, les gestionnaires parasitaires) est nécessaire pour résoudre le problème.

LES OCCUPANTS DE LA MAISON OU DE L’APPARTEMENT

Ce qu’il doivent faire :

  • Informer le propriétaire le plus tôt possible de la présence de punaises de lit.
  • Éviter de tenter de résoudre eux-mêmes le problème.
  • Ne jamais vaporiser d’insecticides sur les gens ou sur les matelas, puisque ce pourrait être dangereux pour la santé.
  • Éviter de déplacer les objets ou le mobilier infesté dans les zones communes de l’immeuble.
  • Ne jamais laisser des matelas ou du mobilier infesté au bord du trottoir. La plupart des objets peuvent être traités. Ceux qui ne peuvent l’être doivent être rendus inutilisables pour éviter que d’autres personnes les utilisent et propagent les punaises de lit.
  • Permettre la vérification et la gestion parasitaire dans toutes les pièces de l’appartement. Préparer l’appartement pour le gestionnaire parasitaire.
  • Réduire l’encombrement dans les pièces pour limiter le nombre de cachettes.
  • Placer les vêtements et la literie dans des sacs scellés hermétiquement. Vider les sacs directement dans la machine à laver et laver à l’eau chaude, puis sécher ensuite dans la sécheuse pour au moins 10 à 15 minutes.
  • Les vêtements et la literie propres doivent être rangés dans d’autres sacs scellés hermétiquement jusqu’à l’élimination des punaises de lit dans l’appartement.
  • Passer l’aspirateur deux fois par semaine. Sceller le sac de l’aspirateur et le jeter dans la poubelle à l’extérieur de l’immeuble. Si vous avez un aspirateur sans sac, il faut vider son contenu dans un sac scellé hermétiquement, lequel doit être immédiatement placé dans la poubelle à l’extérieur de l’immeuble. Le contenant de l’aspirateur doit être nettoyé après chaque utilisation, selon les instructions du fabricant.
  • Éviter d’apporter de nouveaux meubles ou matelas dans la maison avant l’élimination complète des punaises de lit.

Consignes de sécurité et de prévention à l’intention des occupants

  • Les personnes et les animaux domestiques doivent quitter l’appartement pendant l’application d’insecticide.
  • Ils peuvent revenir six heures après l’application mais doivent attendre au moins 48 heures avant de marcher pieds nus sur les surfaces traitées.
  • Les femmes enceintes doivent attendre au moins 24 heures avant de réintégrer l’appartement et 48 heures avant de marcher pieds nus sur les surfaces traitées.
  • Aérez les lieux après l’application du traitement.
  • Il est fortement recommandé de répéter le traitement dans un mois suivant la première application, parce que les insecticides approuvées présentement (perméthrine et cyfluthrine) ne tuent pas les œufs. Un second traitement assure l’élimination des nouveaux insectes après l’éclosion et l’efficacité du traitement initial.
  • Assurez-vous que les punaises de lit ont été éliminées : il est recommandé d’effectuer une visite de suivi de deux à quatre semaines après chacune des applications d’insecticide. Si l’éradication n’est pas complète, déterminez les causes et mettez en œuvre les mesures adéquates pour éliminer efficacement les punaises de lit.

Fourmis pharaons

Imprimer

Fourmis pharaons

Les fourmis pharaons sont devenues un important fléau dans les hôpitaux, les maisons de repos, les immeubles d’habitation, les hôtels, les épiceries, les établissements de restauration et les autres immeubles. Ces fourmis se nourrissent d’une vaste gamme d’aliments, notamment de confiture, de miel, de shortening, de beurre d’arachide, de sirop de maïs, de jus de fruit, de produits de boulangerie-pâtisserie, de boissons gazeuses, de graisses, d’insectes morts et même de cire à chaussure. De plus, ces fourmis font des trous dans les articles de soie, de rayonne et de caoutchouc. Dans les hôpitaux, des fourmis à la recherche de nourriture ont été trouvées dans des plaies chirurgicales, dans les solutions de glucose intraveineuse, dans les emballages scellés de pansement stérile, dans les boissons gazeuses, dans l’eau dans les étalages de fleur et dans les pichets d’eau. Ces fourmis sont capables de transmettre des maladies mécaniquement ou de contaminer le matériel stérile. Certains sont d’avis que les infections à Staphylocoque et à Pseudomonas, qui se produisent de temps en temps dans les hôpitaux, sont liées à ces fourmis.

Identification

Les ouvrières pharaons sont très petites (environ 1,5 mm de long) et leur couleur varie du jaune pâle au brun-rouge avec un abdomen (portion arrière du corps) un peu plus sombre. Elles n’ont pas de dard. Le pétiole (taille étroite entre le thorax et l’abdomen) comporte deux nœuds et le thorax n’a pas de colonne vertébrale. Les yeux sont bien développés. Les segments d’antennes se terminent par une masse dotée de trois segments graduellement plus longs. Cela contraste avec la fourmi ravisseuse dont la masse comporte deux segments.

Cycle de vie et habitudes

Les fourmis pharaons femelles peuvent pondre 400 œufs ou plus au cours de leur vie. La plupart pondent de 10 à 12 œufs à la fois, au début de leur production d’œufs, et ensuite seulement quatre ou sept œufs à la fois. À 80 °F et 80 % d’humidité relative, les œufs éclosent après cinq à sept jours. La période larvaire dure 18 à 19 jours, la période de prénymphose, trois jours, et le stade de chrysalide, neuf jours. Il faut environ quatre jours de plus pour la formation de la fourmi mâle ou femelle. La totalité du cycle de vie nécessite environ 38 à 45 jours selon la température et l’humidité relatives. À la différence de la plupart des fourmis, elles se reproduisent continuellement durant l’année dans les immeubles chauffés et l’accouplement a lieu dans le nid. Une seule reine peut produire de nombreuses centaines d’ouvrières en quelques mois. Les colonies à maturité contiennent plusieurs reines, mâles ailés, femelles stériles ou ouvrières, œufs, larves, prénymphes et nymphes, et peuvent atteindre un chiffre de population de 300 000 membres ou plus. Les reines, aidées de quelques ouvrières transportant des immatures (œufs, larves et nymphes), quittent régulièrement le nid et établissent ailleurs une nouvelle colonie, propageant rapidement l’infestation. Cette tendance de comportement est connue sous l’appellation « satellitage », « fractionnement ou bourgeonnement » : c’està-dire qu’une partie de la colonie immigre à un nouvel emplacement au lieu que des femelles seules se dispersent après le fourmillement reproductif. Le bourgeonnement peut se produire en raison d’une surpopulation, de changements saisonniers dans le système de chauffage et de refroidissement central d’un immeuble ou de l’application d’un pesticide répulsif. Les nids sont souvent si petits qu’ils peuvent être contenus dans un manchon entre deux feuilles de papier, dans des vêtements ou de la lessive, dans des meubles, dans des aliments, etc. On trouve d’habitude des nids dans les vides des murs, sous les planchers, derrière les plinthes, dans les contenants à déchet, sous les pierres, dans les creux du ciment ou des murs de pierres, dans la literie, dans les luminaires, etc. Ces fourmis préfèrent les endroits sombres et chauds près des tuyaux d’eau chaude ou des rubans chauffants, dans les salles de bain, dans les cuisines, dans les services de soins intensifs, dans les salles d’opération, etc. Ce sont des fourmis « aventurières » qu’on retrouvent souvent à la recherche de nourriture dans les drains, dans les toilettes, dans les lavabos, dans les bassins de lit et dans d’autres endroits insalubres, ainsi que dans les sachets scellés de pansement stérile, les systèmes goutteà-goutte intraveineux, les plaies chirurgicales, les aliments et l’équipement médical.

Mesures de gestion

Les fourmis pharaons sont habituellement beaucoup plus difficile à gérer que les autres fourmis en raison de leur capacité de dispersion. Il peut y avoir des douzaines ou des centaines de colonies dans un seul hôpital et, lorsque quelques colonies sont oubliées pendant la gestion parasitaire, les populations se reconstituent rapidement. Environ 90 % des fourmis de la colonie restent cachées dans le nid; par conséquent, même si 10 % des fourmis de la colonie sont tuées au pesticide chimique à effet durable, la réserve restante de fourmis est énorme. Les applications de pesticide de contact traditionnel, particulièrement les produits répulsifs comme la pyréthrine, peuvent répandre l’infestation à d’autres endroits et de multiples colonies naîtront alors dans la structure. Ces fourmis éviteront certains pesticides. La gestion est difficile et souvent de longue durée (pouvant s’étaler sur des mois ou des années), selon la taille de l’immeuble, les vides dans les murs, etc., particulièrement dans les hôpitaux et dans les usines d’aliments. L’entière collaboration du gestionnaire de la propriété et des résidents est essentielle pour la réussite d’un programme de gestion parasitaire.

Inspection

Examinez soigneusement l’intérieur et l’extérieur de l’immeuble, du toit jusqu’au sous-sol, pour constater la distribution des fourmis, la taille de la population et les sources de nourriture. Trouvez les itinéraires des fourmis en les suivant jusqu’à l’endroit où elles s’alimentent. Une seule file de fourmis qui se déplacent dans une direction peut signifier un mouvement de la colonie, plutôt qu’une quête de nourriture. Marquez d’un autocollant l’itinéraire établit de la quête de nourriture et inscrivez la date. Les itinéraires suivis par un grand nombre de fourmis indiquent une grande colonie. L’appâtage à blanc (dilution de miel ou de beurre d’arachide sur des cartes de 76 mm par 127 mm) aide à déterminer les « points chauds »; mais ces endroits sont faciles à trouver pour une personne d’expérience. En hiver, ces fourmis ont tendance à se concentrer à proximité de la chaleur, tandis qu’au printemps et en été, elles se déplacent sur les murs extérieurs et se répartissent dans tout l’immeuble. Vérifiez soigneusement les endroits humides comme les tuyaux, les robinets, les climatiseurs, les réfrigérateurs, les drains, les toits qui fuient, etc.

Prévention

Lorsque les insecticides sont interdits à proximité de l’équipement de haute technologie et dans les établissements du domaine de la santé, utilisez des bandes adhésives, du ruban adhésif double face, et du ruban-cache (côté collant à l’extérieur) enroulés autour des objets comme barrières. Utiliser un anneau de gelée de pétrole, des colles non durcissantes, des tapis à poussière collants ou des panneaux de colle sous les pattes des appareils. Scellez les fentes et les vides avec un produit de calfeutrage après l’application d’insecticides répulsifs à faible résidu ,comme le chlorpyrifos (Dursban) ou le diazinon.

Insecticides

Dans les zones de colonies actives, traitez les vides dans les murs et les plafonds par les fentes et les fissures au moyen de poudre d’acide borique non répulsive et placez des appâts. Gardez les fourmis assez longtemps dans la zone afin qu’elles transportent la substance toxiques à action lente dans la colonie principale pour empoisonner les ouvrières, les larves et les reines. (Il est recommandé d’utiliser un insecticide d’ingestion à action retardée.) Les insecticides répulsifs, comme la pyréthrine, déplaceront les colonies qui s’étendront davantage dans tout l’immeuble.

RLa recherche a montré qu’il est préférable de placer des appâts seulement où l’on trouve des itinéraires utilisés par les fourmis. Cette pratique assure l’ingestion, puisque certaines fourmis n’ont pas été en mesure de trouver l’appât lorsqu’elles se trouvaient à quelques centimètres du point d’appât. Placez un coton-tige imbibé d’appât provenant du point d’appât sur l’itinéraire des fourmis pour assurer une ingestion instantanée. Les préférences d’appât peuvent changer durant la saison en raison des besoins changeants des colonies en développement. Un appât efficace est composé d’une formule d’acide borique à 99 %, mélangé dans une concentration de 5 % en fonction du poids de la gelée de pomme à la menthe (environ deux cuillères à thé rases d’acide borique en poudre pour 10 onces de gelée de pomme à la menthe). Un autre appât peut être préparé en mélangeant 2 % d’acide borique et 98 % de sirop de maïs léger. Un appât commercial appelé méthoprène (Pharorid) est vendu à l’usage des opérateurs de gestion parasitaire dans un appât composé de foie, de miel et de gâteau éponge. Il est souvent difficile d’utiliser l’appât que préfère les fourmis; lorsque les fourmis se nourrissent d’un mélange, un autre mélange placé à moins d’un centimètre sera ignoré jusqu’à ce que les fourmis débordent dans le deuxième appât. Les appâts d’acide borique et de méthoprène fonctionnent lentement et il peut parfois s’écouler 15 à 40 semaines ou plus avant l’éradication des fourmis. Un appât contenant de l’hydraméthylon (même produit que dans les points d’appât à blattes Maxforce) donne des résultats plus rapides, c’est-à-dire dans une période de 2 à 35 jours, selon certains opérateurs de gestion parasitaire.

Les points d’appât peuvent être des sections de paille à boire géante de plastique, des gobelets de distribution de médicaments (pilules), des couvercles des flacons de plastique et/ou une bande adhésive (ruban-cache). Les appâts peuvent être placés sur le rebord arrière des comptoirs de cuisine, aux raccords des parois de conduite de plomberie, sur les appuis des fenêtres, derrière les prises de courant murales, audessus des cadres de porte, etc., dans les zones moins accessibles pour les animaux domestiques ou les jeunes enfants. Au tout début du programme d’appâtage les fourmis pourraient s’alimenter de façon accrue ou nouvelle. Évitez d’utiliser d’autres pesticides, des produits nettoyants très forts, ou d’appliquer de la peinture pour décourager l’alimentation des fourmis durant les périodes d’appâtage.

Des applications de bendiocarbe (Ream), un produit sans odeur, peuvent permettre une éradication rapide des fourmis pharaons si les traitements sont rigoureux. Les produits Ficam, poudre mouillable à 76 % et poudre à 91 %, sont étiquetés pour usage commercial autorisé et par les opérateurs de gestion parasitaire. Les produits d’appât les plus recommandés pour lutter contre les fourmis pharaons sont les suivants : acide borique et gelée de pomme à la menthe (Drax), hydraméthylnone (Maxforce), méthoprène (Pharorid), bendiocarbe (Ficam), propoxur(Baygon) et sulfluramide (Pro-Control). Une fois les points d’appât en place, on observera une file de fourmis allant et venant de ces points d’appât. Évitez de vaporiser ou de déranger les fourmis ou les points d’appât. Il faut permettre aux fourmis de transporter l’appât jusque dans leur nid où l’ingrédient actif dans l’appât éliminera la colonie. D’habitude, la meilleure méthode pour gérer les fourmis pharaons consiste à faire appel à un opérateur autorisé en gestion parasitaire ou à un applicateur qui est formé, expérimenté et qui dispose de l’équipement adéquat. Avant d’utiliser un insecticide, lisez toujours l’étiquette, suivez le mode d’emploi et les mesures de sécurité.

Fourmis charpentières

Imprimer

Fourmis charpentières

Comment puis-je reconnaître la fourmi charpentière?

La fourmi charpentière est l’une des grosses fourmis de la famille des fourmis, et mesure entre 3 et 12 mm (entre 1/8 po et 1/4 po). Elle peut être noire ou noire et rouge. Les antennes de la fourmi charpentière sont écartées et elle a une grosse tête et une solide mandibule (mâchoire) qui lui sert à mâcher. Les insectes reproducteurs ont des ailes.

Les fourmis charpentières causent-elles des dommages?

Oui. Parce que les fourmis charpentières creusent des tunnels dans le bois pour construire leurs colonies, une infestation peut causer d’importants dommages structuraux si rien n’est fait.

Quelle est la période la plus propice pour voir des fourmis charpentières?

Vous êtes plus susceptibles de voir des essaims de fourmis charpentières ailées (reproductrices) en mai et en juin, puisqu’il s’agit de leur période de reproduction.

Où trouve-t-on généralement les fourmis charpentières?

Les fourmis charpentières préfèrent les endroits humides et peuvent construire leurs nids à n’importe quel endroit dans une maison, notamment dans les murs, les plafonds, les greniers, les portes, les seuils, les bardeaux et l’isolant. Les fourmis charpentières sont plus actives durant la nuit lorsqu’elles cherchent de la nourriture.

Les fourmis charpentières présentent-elles un danger pour les humains?

Oui. Puisque les fourmis charpentières sont attirées par les aliments comme le miel, la configure, les fruits et la viande, elles peuvent transporter des microbes pathogènes d’un endroit à l’autre, et bien qu’elles ne piquent pas, elles peuvent mordre.

Quelles sont leurs habitudes de reproduction? Est-ce qu’elles se multiplient rapidement?

Les fourmis charpentières sont des insectes sociaux qui vivent en colonie. La colonie ne produit pas de reproductrices ailées avant son établissement, ce qui prend environ deux à trois ans. Après la période de reproduction, les reproductrices ailées quittent la colonie pour en établir de nouvelles. Une fois établit, une colonie moyenne contient entre 2 000 et 3 000 fourmis charpentières.

Est-ce que les conditions météorologiques influent sur l’ampleur d’une infestation de fourmis charpentières?

Oui. Le temps chaud et humide fournit les conditions idéales pour l’établissement des colonies de fourmis charpentières.

Comment puis-je savoir si ma propriété est infestée par des fourmis charpentières?

La présence de fourmis ouvrières dans votre maison est une première indication de l’établissement d’une colonie de fourmis charpentières. Vérifiez tous les endroits où vous soupçonnez la présence d’humidité. La présence de bois mâché semblable à de la sciure de bois est une indication d’un nid actif. Tout insecte volant dans la maison devrait vous préoccuper et il est conseillé de consulter un professionnel en gestion parasitaire.

Que puis-je faire pour éviter une infestation de fourmis charpentières?

L’élimination des conditions humides au moyen d’une bonne ventilation et l’isolation du bois de tout contact direct avec le sol contribuera à prévenir une infestation de fourmis charpentières. Les aliments devraient être conservés dans des contenants scellés et les endroits où les aliments sont entreposés devraient être exempts de liquide déversé ou de miettes. Éliminez de votre propriété les vieux morceaux de bois, les buches et les souches et n’empilez pas le bois de chauffage à l’intérieur. Dans le cas d’une nouvelle construction, on devrait toujours utiliser du bois d’œuvre traité adéquatement.

Si ma propriété est infestée de fourmis charpentières, que puis-je faire pour les éliminer?

La détection et l’élimination des fourmis charpentières sont des processus longs et difficiles. Il est recommandé de communiquer avec un professionnel en gestion parasitaire qualifié pour éliminer les parasites comme les fourmis charpentières afin d’obtenir de bons résultats.

N’oubliez pas que tous les pesticides peuvent être nocifs s’ils sont mal utilisés. Suivez bien le mode d’emploi sur l’étiquette.